in

Les questions à poser avant de s’engager dans un essai clinique

voltamax (CC0), Pixabay

Un essai clinique est un programme de recherche sur des médicaments nouveaux ou déjà commercialisés. La recherche est menée avec la participation de personnes afin de déterminer la sécurité et l’efficacité d’une thérapie ou d’un médicament. Avant de faire la démarche de participer à un essai clinique il est essentiel d’analyser la situation et de peser les pour et les contre. Lisez notre article et découvrez toutes les questions à vous poser avant de vous engager dans ce processus !

Qui peut participer à un essai clinique ?

Une personne qui répond aux critères médicaux définis dans le plan d’étude peut techniquement participer à un essai clinique, après avoir consciemment exprimé son souhait d’y participer. Il appartient au médecin qui mène l’étude et qui recrute les patients de répondre aux critères et de valider ou non la participation des patients. Le médecin doit déterminer si la participation à l’essai sera sans danger pour le patient et si les avantages potentiels justifieront les risques.

Qu’est-ce que le consentement éclairé ?

Toute personne qui décide de participer à l’essai clinique doit exprimer sa volonté en signant et en donnant deux exemplaires du formulaire de consentement éclairé en présence du médecin. Après la signature des formulaires par le médecin, l’un est remis au patient et l’autre reste dans la documentation de l’essai.

Les données personnelles sont-elles protégées ?

La conduite d’essais cliniques est soumise aux lois et aux réglementations françaises et internationales. Conformément aux exigences et aux normes les plus élevées, toutes les données concernant le participant à l’essai clinique sont des informations confidentielles. Afin de garantir la sécurité, les documents concernant chaque participant sont munis d’un numéro individuel spécial.

Quels sont les risques possibles ?

L’utilisation de médicaments qu’ils soient disponibles en pharmacie ou obtenus lors d’un essai clinique, comporte un risque d’effets secondaires. En adhérant au programme, le patient est informé des risques liés à la prise du médicament et de la nécessité de signaler tout changement de son état de santé au médecin. Afin de garantir la sécurité du sujet d’un essai clinique, sa santé doit être extrêmement surveillée tant pendant la prise du médicament expérimental qu’après le traitement.

Peut-on se retirer d’un essai clinique ?

Tout participant à un essai clinique a le droit de retirer son consentement à participer à un essai clinique à tout moment pendant l’essai, sans aucune raison et conséquence. Dans ce cas, le médecin investigateur doit fournir au patient un traitement standard. Veuillez noter que le médecin peut également exclure le sujet de l’essai clinique s’il l’estime nécessaire en raison de son état de santé.

Si après tous ces éclairages vous vous intéressez aux essais cliniques, vous devriez vous renseigner sur le centre de recherche Biotrial à Rennes. Agréé par le Ministère de la Santé, ce centre propose des essais cliniques depuis plus de 30 ans et dispose d’une réputation infaillible. N’hésitez pas à vous rendre sur le site biotrial-communaute-volontaires pour découvrir les témoignages de volontaires ayant participé à une étude clinique chez Biotrial.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Written by Sheeps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Venez découvrir l’Italie en séjournant dans un camping de standing

Comment obtenir rapidement le numéro d’un service client ?