in

Comment bien choisir ses chaussures pour éviter le mal de dos ?

Le mal de dos est un problème qui touche la majeure partie des Français, notamment 80 % de la population actuelle. La cause principale de ce mal est souvent le mauvais choix des chaussures à porter vu qu’elles ont une influence sur la cambrure et l’équilibre. Entre ballerines, talons aiguilles et baskets, on ne sait plus qu’elle est la paire qui convient le mieux à notre dos.

Quelle est la hauteur du talon à privilégier ?

Afin de jouer sur l’équilibre et la physiologie du dos, la hauteur des talons devra respecter une norme de 3,5 cm. Il s’agit de la hauteur étudiée par les experts et qui n’est pas trop plate ni trop élevée. Elle vise à favoriser la courbe que le dos et le bassin doivent suivre de façon naturelle.

Ainsi, les escarpins de 12 à 15 cm se portent uniquement à certaines occasions. Pour des chaussures plates, le souci réside dans la répartition du poids du corps, car le talon subit 55 % et l’avant du pied 45 %. Dans le cas contraire, une personne qui porte des talons de 10 à 12 cm voit son poids se concentrer vers l’avant tout en basculant son bassin. Ces différents désagréments ont tous un impact sur le dos et provoquent souvent de nombreux malaises.

Pourquoi choisir des chaussures de soutien ?

Adaptées aux pieds plats, les chaussures qui assurent un bon soutien pour la voûte plantaire aident à améliorer la démarche. Que ce soit pour courir ou pour marcher, ce type de chaussures reste bénéfique contre le mal de dos puisqu’il possède aussi le pouvoir de réduire les symptômes. Lors de l’acquisition de nouvelles chaussures, il est préférable d’opter pour des modèles confortables et appropriés à l’activité à faire. Mis à part le fait d’offrir un appui à la voûte plantaire, les chaussures de soutien de qualité accordent beaucoup d’espace aux orteils avec une semelle flexible et un contrefort à caractère ferme pour le talon.

Les chaussures interdites pour soulager le mal de dos

Comme il a été dit auparavant, les ballerines, les talons aiguilles et les tongs sont à éviter quand on a mal au dos. Les raisons sont simples, car le fait de porter des talons supérieurs à 3,5 cm provoque un déplacement du centre de gravité initial du corps, spécialement vers l’avant. Pourtant, ce changement de position est à l’origine des douleurs lombaires dont souffrent la plupart des personnes.

Concernant les chaussures plates telles que les tongs et les ballerines, les semelles qui les composent n’ont pas la capacité d’amortir les chocs. En effet, une personne en marche exerce une pression sur ses talons, nécessitant des semelles d’amortissement. Sans ces éléments, les conséquences vont se faire sentir directement sur les lombaires et le bassin.

Lire aussi :

Mal de dos : Que faire ? Comment soulager le mal de dos sur Doctissimo.fr

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Written by Sheeps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voici nos astuces pour perdre du poids durablement !

Est-ce que les muscles permettent (vraiment) de brûler plus de gras ?