in

Quel type d’appareil auditif choisir ?

Il existe de nombreux types d’appareils auditifs auxquels on peut recourir pour remédier à ses difficultés auditives. Le choix s’avère donc délicat.

Quels sont les types d’appareils auditifs proposés par les concepteurs ?

Entre le XVIIIe siècle où apparurent les premiers dispositifs d’aide à l’audition et aujourd’hui, les choses ont beaucoup évolué. La miniaturisation des composants a notamment permis aux fabricants de sortir des appareils toujours plus faciles à porter et plus performants.

Présentement, il existe trois grandes catégories d’appareils auditifs à savoir : les prothèses contours d’oreilles, les prothèses micro-contours d’oreilles et les appareils intra-auriculaires. Chaque type se distingue par ses caractéristiques, et le malentendant devra faire son choix en concertation avec son audioprothésiste. Plusieurs critères entrent en ligne de compte, du conduit auditif de la personne à son degré de surdité, en passant par la facilité d’utilisation de l’appareil.

Chaque type de prothèse a des avantages et des inconvénients

Les prothèses contours d’oreilles sont réputées pour leur robustesse et leur facilité d’utilisation. Elles conviennent donc parfaitement aux enfants. C’est derrière le lobe de l’oreille qu’est disposée la partie électronique de tels appareils couramment prescrits pour des pertes d’audition moyennes ou avancées. Cependant, les prothèses contours d’oreilles demandent la conception d’un embout personnalisé et ne sont pas vraiment esthétiques.

Pour plus de discrétion, il faut opter pour une prothèse micro-contour d’oreilles qu’on introduit dans le conduit auditif. Mais contrairement aux prothèses contours d’oreilles, les appareils micro-contour d’oreilles ne peuvent pas être utilisés par les personnes atteintes de graves pertes d’audition.

Enfin, les prothèses intra-auriculaires sont conçues sur mesure. Pourvues d’un microphone à insérer dans le conduit auditif, elles sont presque indétectables. Les prothèses intra-auriculaires font donc fi de toutes les limites des deux premiers types. En revanche, elles marchent grâce à une pile qui se décharge beaucoup plus vite et qui doit être remplacée tous les cinq jours à peu près.

Peu importe le type d’appareil auditif choisi, il faudra maintenir le contact avec l’audioprothésiste pour un suivi personnalisé et d’éventuels ajustements.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Written by Sheeps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quels sont les paramètres à prendre en compte pour choisir son tracteur agricole ?

4 erreurs à éviter lorsqu’on choisit un arbre à chat !